Kenya : la BAD ne financera pas la centrale à charbon de Lamu (1 050 MW)

Jeudi 14 Novembre, 2019  10: 42  | Agence Ecofin



La Banque africaine de développement (BAD) vient d’annoncer qu’elle ne financera pas le projet de centrale à charbon de Lamu au Kenya ni aucune autre centrale à charbon d’ailleurs, rapporte Reuters. La BAD « n’ira pas plus loin avec la transaction relative à la centrale de Lamu et n’envisage pas de financer de tels projets à l’avenir », a affirmé Wale Shonibare, le vice-président de la banque pour l’énergie.


 Centrale à charbon
© Image : parnedu503 de Pixabay


D’une capacité de 1 050 MW, la centrale de Lamu est un projet porté par un investisseur chinois à l’est du Kenya. Sa situation, près d’un site du patrimoine mondial de l’Unesco, et le type de combustible utilisé ont fait qu’il a été suspendu par un tribunal environnemental local.

La BAD n’est pas la seule institution à refuser de financer ce type de centrales. Les assureurs, les institutions de développement et les banques, par douzaine, se détournent de ce type de financement à cause du risque de dévalorisation encouru par ces actifs.









N'hésitez pas à nous laisser un commentaire. Nous nous ferons un plaisir de vous lire ainsi que tous les internautes qui fréquentent oecologia.info.









Les archives Infos sont classées dans la rubrique "THÈMES" correspondante.