Québec/Budget : la lutte contre le changement climatique, une priorité

Mardi 10 Mars, 2020  18: 55  | Oecologi@



Le Québec poursuit sa lancée pour atteindre sa cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici à 2030 dans un contexte de crise climatique mondiale. Le budget 2020-2021déposé ce mardi par le ministre des Finances, M. Eric Girard, prévoit investir 6,7 milliards de dollars pour lutter contre les changements climatiques et créer de la richesse.


 Québec/Budget : lutte contre le changement climatique
© Image : Extrait du documents " BUDGET EN BREF" |  Ministère des Finances du Québec


15,8 M$ pour les Transport et Mobilité

Pour atteindre ses objectifs, le gouvernement mise sur le secteur des transports et de la mobilité en accordant une enveloppe de 15,8 milliards de dollars - prévus dans le Plan québécois des infrastructures 2020-2030 (PQI) - pour développer le transport collectif et l’électrification des véhicules.


 transport collectif, électrique
© Image : Extrait du documents " BUDGET EN BREF" |  Ministère des Finances du Québec


473 M$ pour Atténuer les risques liés aux catastrophes naturelles

Quant aux risques des catastrophes naturelles dont l’impact s’accentue avec les changements climatiques, le budget prévoit 473 millions de dollars (M$) afin d’atténuer l’ampleur et la fréquence des sinistres, telles qu’observées lors des inondations le printemps dernier.


Améliorer l’attractivité des milieux naturels

Le gouvernement Legault entend poursuivre sa collaboration avec ses partenaires municipaux pour mettre en valeur les milieux naturels. À cet effet, 70, M$ seraient investis pour favoriser la mise en valeur et l’accessibilité des milieux naturels à Montréal et à la ville de Québec dont 10 M$ serviraient à soutenir à la mise en place de voies cyclables dans les autres régions.


Favoriser la transition énergétique du secteur industriel

Le Plan budgétaire comprend également 70 M$ sur trois ans pour soutenir la réalisation de projets visant la production de gaz naturel renouvelable (GNR) et le raccordement des installations de production de GNR au réseau de distribution de gaz naturel.


 transport collectif, électrique
© Image : Extrait du documents " BUDGET EN BREF" |  Ministère des Finances du Québec


Développer de la filière de l’hydrogène vert

Le budget 20/21 prévoit en outre 14 M$ sur cinq ans pour appuyer le développement de la filière de l’hydrogène vert au Québec.


309,5 M$ Efficacité énergétique des bâtiments

Aussi 309,5 M$ seraient accordés à l’améliorer de l’efficacité énergétique des bâtiments dont 134,5 M$ pour le secteur commercial et institutionnel et 175 M$ pour le secteur résidentiel.

Et afin d’encourager les propriétaires à adopter des systèmes de chauffage à l’énergie renouvelable, le gouvernement compte reconduire le programme Chauffez vert.


Favoriser la collecte de matières organiques

Dix millions de dollars seraient injectés sur quatre ans pour soutenir les initiatives des industries, commerces et institutions dans leur mise en œuvre de projets de réduction, de récupération et de recyclage des résidus alimentaires et verts. 20 M$ additionnels sur deux ans seraient également investis pour moderniser les centres de tri des matières recyclables.


Un budget peu ambitieux pour l’opposition

Par ailleurs, des partis de l’opposition et des environnementalistes reprochent au budget Girard son manque d’ambitions. Certains estiment qu’il ne répond pas à l’urgence climatique, mais tend plutôt à mettre en place des conditions facilitant le virage vers une économie verte. D’autres se désolent de voir que la majorité des nouveaux investissements en environnement seraient réalisés après 2022.




N'hésitez pas à nous laisser un commentaire. Nous nous ferons un plaisir de vous lire ainsi que tous les internautes qui fréquentent oecologia.info.









Les archives Infos sont classées dans la rubrique "THÈMES" correspondante.