Davos - « Les É-U vont rejoindre l’initiative Un billion d’arbres» dit Trump, « planter des arbres est loin d'être suffisant » répond Greta Thunberg

Mardi 22 Janvier, 2020  10:26  | Oecologi@



« Ce n'est pas le moment d'être pessimiste. C'est le moment de l'optimisme et de l’action. Pour saisir les possibilités de demain, nous devons rejeter les éternels prophètes du malheur et leurs prédictions apocalyptiques ». C’est en ces termes que s’est exprimé le président américain lors de la réunion annuelle du Forum Économique Mondial (FEM) qui se tient à Davos en Suisse.

Donald Trump a par ailleurs annoncé que son pays s’engage à rejoindre l’initiative « Un billions d’arbres » lancée lors de ce 50e anniversaire du FEM.




Parallèlement, dans une conférence sous le thème « Éviter une apocalypse climatique », Greta Thunberg s’est adressée aux dirigeants de la planète en leur demandant de cesser de compenser les émissions de gaz à effet de serre (GES) de leurs pays en plantant des arbres dans des pays comme l’Afrique au moment où des forêts comme l’Amazonie sont abattues à un rythme effréné. « Planter des arbres, c'est bien sûr une bonne chose, mais c'est loin d'être suffisant et cela ne peut pas remplacer un véritable ralentissement de ces activités, ou régénérer la nature », a-t-elle déclaré.




La jeune activiste a rappelé que les politiques environnementales mises en place par les gouvernements ne permettraient pas de respecter les engagements de l'Accord de Paris, ceux de limiter le réchauffement climatique à + 2° Celsius, voire à 1,5°C d’ici la fin du XXIe siècle. Selon elle, l’urgence climatique à laquelle nous faisons face aujourd’hui exige l’atteinte de l’objectif « zéro émission » et non plus «la réduction de ces émissions».

Au nom d’un groupe de militants pour le climat auquel elle s'est joint à Davos, Greta exhorte les chefs d’États et les dirigeants d’entreprises les plus influents à :

Cesser immédiatement tous les investissements dans l'extraction des combustibles fossiles.

Mettre immédiatement fin à toutes les subventions liées à ces combustibles fossiles.

Arrêter immédiatement et complètement l'utilisation de ces énergies.


© Image/Pixabay : Trump - heblo / Greta - Tibor Janosi Mozes / Feux de forêt - Ylvers | Montage : Oecologi@

Paradoxalement, le président Trump s’est vanté que l'augmentation de la production d'énergies fossiles aux États-Unis aurait contribué à une croissance économique et à la création de richesses sans précédant.




Le Forum Économique Mondial est organisé cette année du 21 au 24 janvier sous le thème « Les parties prenantes pour un monde rassembleur et durable ». Près de 3 000 participants issus de 117 pays dont 53 chefs d'État devraient prendre part à cet événement.