Maroc - Des milliers de poissons meurent par asphyxie au lac de la réserve naturelle de Sidi Boughaba

 Atherine - Lac Sidi Boughaba




Des milliers de poissons ont été retrouvés morts sur les bords du lac de la réserve naturelle de Sidi Boughaba près de la capitale Rabat. Les autorités marocaines affirment que les Athérines sont morts par asphyxie suite au manque d'oxygène dans les eaux du lac...


La Tunisie rejoint l’Initiative pour l’adaptation de l’agriculture africaine au changement climatique

Logo : Initiative pour l’Adaptation de l’Agriculture Africaine

La Tunisie est devenue le 34e pays du continent à adhérer à l’Initiative pour l’Adaptation de l’Agriculture Africaine au changement climatique (Initiative AAA)...



L’agriculture bio pas si verte que ça !

Culture bio néfaste pour le climat

L’agriculture biologique émettrait plus de gaz à effet de serre que l’agriculture conventionnelle, selon une étude réalisée par l'Université de technologie de Chalmers en Suède. Pour comparer les deux modes de culture, les auteurs ont mis au point une nouvelle méthode d’évaluation de l’impact de l’utilisation des sols sur climat basée sur l’indice « Carbon benefits index »...

Eaux usées, une ressource précieuse

Eaux usées, une ressource précieuse

Les eaux usées de l'industrie des produits de la mer, considérées comme des déchets, contiennent de précieux nutriments qui pourraient être recyclés dans la chaîne alimentaire...




On étouffe sous la Mer d’Arabie

Zone morte en Mer d'Arabie - (capture d'écran)

L’extension des «zones mortes» menace la survie des espèces marines et celle des populations locale...



Agriculture et changement climatique : le double défi

Yann Arthus-Bertrand - GoodPlanet (capture d'écran)

L’agriculture subit les effets du changement climatique, certes, mais elle en est aussi la cause. Des solutions pour à réduire les émissions de gaz à effet de serre d'origine agricole existent. Yann Arthus-Bertrand, président de la fondation GoodPlanet, nous en donne quelques unes....



La culture bio une solution au changement climatique et à la sous-nutrition

 Culture Bio - Changement climatique - Nutrition

La culture biologique pourrait contribuer à alimenter quelques 815 M de personnes à travers le monde et aider les agriculteurs à s’adapter aux changements climatiques...

Pêche illicite : 26 millions de poissons capturés et 23 Mds $ de pertes

Pêche illicite - FAO

Les ressources halieutiques sont menacées par la pêche illégale. Cette dernière, représente jusqu’à 28% des captures mondiales. Outre la destruction des écosystèmes marins, la pêche illicite a des conséquences économiques et sociales...




Botswana : chute de 98% des superficies céréalières plantées en 2018

 Botsana - Culture céréalière

La sécheresse serait responsable de la réduction de 98% des superficies ensemencées en céréales...



Zimbabwe : la sécheresse suscite l'inquiétude des producteurs de maïs

L’Union des fermiers redoute une baisse des rendements du maïs en raison des effets néfastes de la sécheresse qui touche les principales régions de production de la céréale, rapporte Reuters...









Nourrir les sols pour nourrir la population

Oecologi@ - Mme Nadia Mrabit,  Directrice Développement - groupe Éléphant Vert

En Afrique, la majorité des pays dépendent de l’agriculture pluviale. Ainsi, l’augmentation de la température et la variabilité des précipitations affectent gravement les rendements agricoles. Face à ce problème, de nouvelles pratiques d’agriculture durable s’imposen...

« Femmes semencières » pour une souveraineté alimentaire et une économie rurale durable

Oecologi@ - Seeds

Dans les pays en développement, la femme joue un rôle capital dans l'agriculture et la sécurité alimentaire. Sa contribution pourrait être renforcé en lui accordant plus d’autonomie économique. Au Maroc, le programme « Femmes semencières », en plus de préserver le patrimoine semencier, valorise le travail des agricultrices et contribue à éliminer la pauvreté en milieu rural....



La permaculture, un modèle de gestion des rapports entre l’homme et la nature

Oecologi@ - M. Hassan Aslafy - Fondateur de L'Orange Bleue Maghreb

La population mondiale compte actuellement 7,3 milliards d’habitants et devrait continuer à croître. Toutefois, les ressources naturelles se font de plus en plus rares. Pour répondre aux besoins fondamentaux des habitants de la planète sans altérer l’environnement la permaculture apparaît comme un nouveau mode d’organisation, de production et de consommation qui permettrait la construction d’une société plus durable....