La surfréquentation touristique et la sédentarisation menacent le désert marocain

Mardi 12 juillet, 2016  06:08  |   Oecologi@



Le desert du Maroc est devenu célèbre grâce aux dunes de Merzouga, les plus hautes du Maroc avec une hauteur d'environ 160 mètres. Ces dunes sont ausi connues pour leurs vertus médicinales



Vers la fin des années 90 s'est développé un tourisme anarchique. Un flot de touristes s'est déversé dans la région pour vivre l'expérience du désert. Ce fut un desastre environnemental. Des assocations se sont alors mobilisées pour préserver le patrimoine naturel et le mode de vie des populations locales.

Sous une tente bérbère tissée en laine de dromadaires et de chèvres, nous avons rencontré Saïd Taouchikht, desendant d'une famille de nomade sédentarisée depuis près de 3 siècles dans le village d'Ouzina située à 50 km de Merzouga. Il nous parle de l'impact de la sédentarsation et du tourisme sur les écosystèmes désertiques de sa région.








N’hésitez pas à nous laissez un commentaire en bas de la page. Nous nous ferons un plaisir de vous lire ainsi que tous les internautes qui fréquentent oecologia.info